Les techniques de fourbe pour se faire déréférencer par Google

Publié le Mardi 25 novembre 2014
  • Le Cloaking
    C’est-à-dire afficher un contenu différent aux moteurs de recherche et aux internautes.
  • Les pages tunnels (ou doorway)
    Les pages tunnels sont uniquement créées pour les moteurs de recherche et n’ont pas d’autre but que de spammer l’index de ceux-ci. Cela a pour conséquence de mal diriger les internautes qui n’atteignent alors pas la page initialement prévue.
  • Les virus, bawares et trojans
    Si vous en avez, éliminez-les vite et potassez votre sécurité
  • Utiliser des logiciels pour soumettre des pages ou vérifier un positionnement
    Il faut savoir que ce type de logiciels sollicitent beaucoup les ressources des moteurs de recherche. Leur utilisation peuvent éventuellement vous pénaliser.
  • Proposer des pages dont le contenu ne reflète pas les mots-clefs
    Tout est dit, il faut que le contenu reflète bien vos mots-clefs et qu’une certaine concordance existe. Proposez un contenu trompeur et Google vous sanctionnera.
  • Se lier avec des sites peu fréquentables
    Des sites du type fermes de contenus, annuaires peu sélectifs, sites reconnus comme spammeurs. Dans une certaine mesure, ils vous entraînent dans leur chute.
  • Des 404 à la pelle
    Evitez-les au maximum et vérifiez régulièrement vos liens
  • Proposer peu de contenu
    Une page avec deux lignes, quel intérêt ?
  • Le Duplicate content
    Le copié-collé est puni par Google
  • Les Pop-unders et popups
    Non seulement c’est embêtant pour les internautes mais en plus vous serez pénalisé pour leur utilisation.
  • Le Cross-linking
    Si vous avez plusieurs sites, hébergés sur un même serveur, évitez de faire des échanges de liens entre eux. Google vous détectera très certainement.

Je participe !